Menu Fermer

Petit matin.

Le n'est pas levé.
Le halo blafard des lanternes
sous un crachin larvé
souligne l'air de vagues cernes.

Des aiguilles de piquent
les joues du marcheur matinal
dont l'ombre fantastique
s'étend sur le sol automnal.

Son pas régulier scande
l'improbable rythme d'un chant
qui en sarabande,
qu'il psalmodie tout en marchant.

Le jour n'est pas levé
mais le marcheur impénitent
déjà bat le pavé,
l'esprit et le cœur content.

Le jour n'est pas levé.
Le halo blafard des lanternes
sous un crachin larvé
souligne l'air de vagues cernes.

Des aiguilles de froid piquent
les joues du marcheur matinal
dont l'ombre fantastique
s'étend sur le sol automnal.

Son pas régulier scande
l'improbable rythme d'un chant
qui danse en sarabande,
qu'il psalmodie tout en marchant.

Le jour n'est pas levé
mais le marcheur impénitent
déjà bat le pavé,
l'esprit vide et le cœur content.

Dernière mise à jour le 6 mois par André

Posted in Blog
S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x