Menu Fermer

Instant.

N’aurions-nous donc vécu
que pour l’instant furtif
où soient enfin vaincus
nos instincts agressifs ?

Un seul jour de lilas
aux senteurs entêtantes
où l’humain serait las
des guerres incessantes.

Un jour sans les bourreaux
où chacun pourrait vivre
sans interdits moraux
dont les gourous s’enivrent.

Une seulement,
la dernière peut-être,
pour vivre un sentiment
d’universel bien-être.

Une seconde à peine
où tous seraient vivants
avant la fin soudaine
dans les sables mouvants.

N’aurions-nous donc vécu
que pour l’instant furtif
où soient enfin vaincus
nos instincts agressifs ?

Un seul jour de lilas
aux senteurs entêtantes
où l’humain serait las
des guerres incessantes.

Un jour sans les bourreaux
où chacun pourrait vivre
sans interdits moraux
dont les gourous s’enivrent.

Une seulement,
la dernière peut-être,
pour vivre un sentiment
d’universel bien-être.

Une seconde à peine
où tous seraient vivants
avant la fin soudaine
dans les sables mouvants.

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
marie des vignes
marie des vignes
3 octobre 2021 10:03

Bonjour une très jolie poésie bon dimanche MTH

2
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :