Menu Fermer

Jéricho.

Jéricho, Jéricho,
entends-tu les fanfares
dont les moindres échos
font trembler tes remparts?

Jéricho la cruelle
au sabre toujours prêt
à nous couper les ailes,
à rendre des arrêts.

Jéricho l’arrogante
enfermée dans tes peurs
de l’ qui hante
tes couloirs de malheur.

Jéricho, tes murailles
ne résisteront pas
aux doux chants que tu railles
mais que tu n’entends pas.

Jéricho, Jéricho,
entends-tu les fanfares
dont les moindres échos
font trembler tes remparts?

Jéricho la cruelle
au sabre toujours prêt
à nous couper les ailes,
à rendre des arrêts.

Jéricho l’arrogante
enfermée dans tes peurs
de l’ qui hante
tes couloirs de malheur.

Jéricho, tes murailles
ne résisteront pas
aux doux chants que tu railles
mais que tu n’entends pas.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :