Menu Fermer

Novembre.

Novembre au doux soleil frileux
l’auvent précaire aux reflets rouges
rassemble les destins houleux
dans un où rien ne bouge.

Du chaud du chocolat
une habitude hebdomadaire
juste le plaisir d’être là
et les colis alimentaires.

Novembre des macabres
tu t’en iras nous resterons
quand les seront tous glabres
et quand les bourgeons renaîtront.

Novembre au doux soleil frileux
l’auvent précaire aux reflets rouges
rassemble les destins houleux
dans un où rien ne bouge.

Du chaud du chocolat
une habitude hebdomadaire
juste le plaisir d’être là
et les colis alimentaires.

Novembre des macabres
tu t’en iras nous resterons
quand les seront tous glabres
et quand les bourgeons renaîtront.

S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
%d blogueurs aiment cette page :