Menu Fermer

Silence des pierres.

Le épais des
des églises fait écho
aux cris muets des paupières
des prieurs dominicaux.

Peu à peu la des
émerge en traits musicaux
pour qui passe la frontière
des présupposés vocaux.

Le nu des
répond aux cocoricos
des orgueilleux libertaires
brandissant leurs calicots.

Le silence épais des
des églises fait écho
aux cris muets des paupières
des prieurs dominicaux.

Peu à peu la des
émerge en traits musicaux
pour qui passe la frontière
des présupposés vocaux.

Le silence nu des
répond aux cocoricos
des orgueilleux libertaires
brandissant leurs calicots.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :