Menu Fermer

Sur la route.

La borgne nous conduit
de en réverbère,
avalée bientôt par la nuit,
sournoise et délétère.

Perdus dans la tiédeur factice
du cocon qui nous véhicule
nous apercevons, subreptices,
les ombres d’autres noctambules.

La borgne nous conduit
de en réverbère,
avalée bientôt par la nuit,
sournoise et délétère.

Perdus dans la tiédeur factice
du cocon qui nous véhicule
nous apercevons, subreptices,
les ombres d’autres noctambules.

Dernière mise à jour le 11 janvier 2022 par André

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :