Menu Fermer

Tu écris.

à Brigitte

Tant de en partance,
tant de cris
errent sans importance,
sans abri.

Ton oreille les cueille,
les relie;
ton cahier les accueille,
embellis.

Ta maison, c’est la gare;
tu écris,
poétesse sans fard,
pour la vie.

à Brigitte

Tant de en partance,
tant de cris
errent sans importance,
sans abri.

Ton oreille les cueille,
les relie;
ton cahier les accueille,
embellis.

Ta maison, c’est la gare;
tu écris,
poétesse sans fard,
pour la vie.

Dernière mise à jour le 7 avril 2021 par André

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Adrienne
8 septembre 2019 18:12

joli! j’espère que Brigitte en a été très heureuse!

2
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :