Menu Fermer

Vie.

Quand la s’en ira
nourrir d’autres mortels
elle ne laissera
comme d’elle
qu’une trace de pas
sur le sable du temps,
qu’un relief de repas
au jardin, par beau temps.

La s’en ira-t-elle
me laissant au néant
ou m’emportera-t-elle,
passager fainéant,
les horizons bleus
et les étés sans fin
ou le froid nébuleux,
la misère et la faim ?

La s’en ira-t-elle,
ou serai-je éternel ?

Quand la s’en ira
nourrir d’autres mortels
elle ne laissera
comme d’elle
qu’une trace de pas
sur le sable du temps,
qu’un relief de repas
au jardin, par beau temps.

La s’en ira-t-elle
me laissant au néant
ou m’emportera-t-elle,
passager fainéant,
les horizons bleus
et les étés sans fin
ou le froid nébuleux,
la misère et la faim ?

La s’en ira-t-elle,
ou serai-je éternel ?

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Chantal SEVESTRE
Chantal SEVESTRE
28 juillet 2021 16:10

J’allais dire comme Adrienne ! …

Adrienne
28 juillet 2021 15:56

s’il est vrai que « rien ne se crée, rien ne se perd », alors la réponse est oui 😉
mais je préfère penser que nous survivons juste un peu dans le souvenir de ceux qui nous ont connus, ça me suffit comme ‘éternité’ 🙂

2
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :