poésie

57 articles

Fado

Fado

Serpentin ondulant sans fin,  ressac de la mélancolie , luth et guitare tombant en pluie, houle de voix dont le chagrin tantôt s’apaise et tantôt crie.  Si le rythme parfois s’élance,  la tristesse jamais ne suit; les cordes entament une danse  que la voix aussitôt réduit  à une moue désabusée  […]

11 novembre.

Elle qui, de l’enfance, a gardéle regard claircontemple aujourd’hui le passérevivre, et faired’un présent parfois fatiguéle petit théâtre éphémèrede sa vie. Elle a bercé, elle a aiméet aime encoretant d’enfants qui ne sont pas nésdepuis son corps,tant d’enfants qui l’ont adoptéesans hésiter. Elle, dont chaque ride est la traced’un sourire,et […]

Agenda ironique – le vote

Le moment est venu de choisir: quel(s) texte(s) préférez-vous ? À qui souhaitez-vous confier l’agenda de septembre ? Voici donc la liste complète des participations de ce mois d’août, y compris les envois de dernière minute: Andrea Couturet propose “Le corbeau de Vancouver” dans le blog Epaisseur sans consistance Carnets […]

Guajira

Hamac bleu

Ce texte sur la Guajira est ma participation à l’Agenda Ironique du mois d’août 2018. Certains, au nom de Vancouver,pâlissent.Pour moi, civil, c’est le désertqui tissele hamac bleu des souvenirs. Guajira de cactus et de feu,qu’un accordéoniste en févrierd’un accent latino agrémente son jeu,et je foule à nouveau tes sentiers. […]

Lanterne magique de Picasso

Tous les yeux d’une femme joués sur le même tableau Les traits de l’être aimé traqué par le destin sous la fleur immobile d’un sordide papier peint L’herbe blanche du meurtre dans une forêt de chaises Un mendiant de carton éventré sur une table de marbre Les cendres d’un cigare […]

Musique et poésie

Il arrive qu’une musique suscite des sentiments qui se traduisent en mots. Quand la Grande Polonaise de Chopin rencontre Claude Léveillée au Québec, cela donne Frédéric. Paroles et Musique: Claude Léveillée 1962 Je me fous du monde entier Quand Frédéric me rappelle Les amours de nos vingt ans Nos chagrins, […]

sy

Sy, le dimanche

Sy, le dimanche. Une onde aux camaïeux de brun porte l’écho d’appels joyeux. Les feuilles à peine écloses palpitent troublées par les mots doux du vent et les gémissements de l’eau languide et tourmentée, troublée par les coups d’avirons des premiers canotiers. Le soleil çà et là dessine sur le […]