À propos de

Je m’appelle André, je vis en , . Ce où je vis n’est pas celui dont je rêve, nos idéaux de jeunesse ont été trahis, par le qui passe et qui use, par l’indifférence, l’ignorance, la paresse, par nous-mêmes et nos semblables, tellement semblables. Aujourd’hui les fissures du monde sont visibles, ou du moins je n’arrive plus à fermer les yeux ou à regarder ailleurs … mais il n’y a pas d’ailleurs.

Je n’arrive plus non plus à me taire, alors je lance ce blog comme une bouteille à la mer.

Commencé en 2015, naufragé en 2018, mon radeau virtuel reprend son improbable voyage avec les quelques textes s.auvés du naufrage.

Si comme moi il t’arrive de fredonner « Imagine » en contemplant le désastre du monde, sois le bienvenu sur mon radeau pour partager quelques instants ou quelques .

Bouteille à la mer
Pour partager ...
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
%d blogueurs aiment cette page :