Menu Fermer

Le cahier vert

Lumières

Originally posted 2020-03-17 12:05:55.

Extrait du Cahier vert

Les lumières de maisons inconnues
Clignent l' de leurs yeux nus
Dans un halo de brume
Où le vient s'asseoir
Pour effacer la
Et perdre la .

1970

Les lumières de maisons inconnues
Clignent l'espoir de leurs yeux nus
Dans un halo de brume
Où le ciel vient s'asseoir
Pour effacer la lune
Et perdre la mémoire.

1970

Saisons

Originally posted 2020-04-18 15:04:09.

J'ai demandé à l':
« Dessine-moi la . »
Et il a dessiné un rayon
… un rayon de .

J'ai demandé à l':
« Dessine-moi le froid. »
Et il a dessiné un cristal
… un cristal de .

J'ai demandé au printemps:
« Dessine-moi la vie. »
Et il m'a dessiné un bouton
… un bouton de fleur.

J'ai demandé à l'automne:
« Dessine-moi la . »
Et il m'a dessiné une feuille
… une feuille d'
qui tombait.

J'ai demandé à l':
« Dessine-moi la . »
Il a pris toutes ses plumes
et il est parti.
Puis il est revenu
et m'a dit: « Voilà! »
en me montrant le ciel.

J'ai demandé à un homme:
« Dessine-moi
le chaud et le froid,
la vie et la mort
et la liberté. »
Et il a dessiné un fusil
très mal
car il ne savait pas dessiner.

Le 12 1969

J'ai demandé à l'été:
« Dessine-moi la chaleur. »
Et il a dessiné un rayon
… un rayon de soleil.

J'ai demandé à l'hiver:
« Dessine-moi le froid. »
Et il a dessiné un cristal
… un cristal de neige.

J'ai demandé au printemps:
« Dessine-moi la vie. »
Et il m'a dessiné un bouton
… un bouton de fleur.

J'ai demandé à l'automne:
« Dessine-moi la mort. »
Et il m'a dessiné une feuille
… une feuille d'arbre
qui tombait.

J'ai demandé à l'oiseau:
« Dessine-moi la liberté. »
Il a pris toutes ses plumes
et il est parti.
Puis il est revenu
et m'a dit: « Voilà! »
en me montrant le ciel.

J'ai demandé à un homme:
« Dessine-moi
le chaud et le froid,
la vie et la mort
et la liberté. »
Et il a dessiné un fusil
très mal
car il ne savait pas dessiner.

Le 12 décembre 1969

Tout ce qui bat

Originally posted 2020-05-10 15:25:00.

Extrait du Cahier vert

Un ivrogne bat sa femme
un chef d'orchestre, la mesure
un forgeron, le fer
quand il est chaud,
et un tambour, la charge
ou la retraite
de Russie ou d'ailleurs.
Un champion bat des records,
et un flic bas-les-pattes,
et la femme de l'ivrogne
bat ses
et la lessive
par compensation.
Un fermier bat le blé.
Un joueur bat les cartes,
et l'as bat le roi,
et le roi la dame,
et la dame le valet
et ainsi de suite pendant un tour complet.
Et l'acteur bas les masques,
le batifole,
le faussaire bat monnaie
et l'insouciant baliverne
ou s'en bat l'oeil.

Mais un ,
un vrai coeur qui bat,
que bat-il ?
Tout et rien à la fois
et peut-être,
et parfois,
Un peu plus que cela

20 janvier 1970

Un ivrogne bat sa femme
un chef d'orchestre, la mesure
un forgeron, le fer
quand il est chaud,
et un tambour, la charge
ou la retraite
de Russie ou d'ailleurs.
Un champion bat des records,
et un flic bas-les-pattes,
et la femme de l'ivrogne
bat ses enfants
et la lessive
par compensation.
Un fermier bat le blé.
Un joueur bat les cartes,
et l'as bat le roi,
et le roi la dame,
et la dame le valet
et ainsi de suite pendant un tour complet.
Et l'acteur bas les masques,
le papillon batifole,
le faussaire bat monnaie
et l'insouciant baliverne
ou s'en bat l'oeil.

Mais un coeur,
un vrai coeur qui bat,
que bat-il ?
Tout et rien à la fois
et peut-être,
et parfois,
Un peu plus que cela

20 janvier 1970

1970

Âges

Originally posted 2020-06-14 18:18:00.

Extrait du Cahier vert

La est fauteuil,
les en sont les pieds.
Et les pieds marchent au seuil
d'un grand inconnu
traînant comme un boulet
ce fauteuil incongru.

1970

La vieillesse est fauteuil,
les jeunes en sont les pieds.
Et les pieds marchent au seuil
d'un grand monde inconnu
traînant comme un boulet
ce fauteuil incongru.

20 janvier 1970

1970

Où ?

Originally posted 2020-06-24 08:00:00.

Extrait du Cahier vert

Où partir, où aller ?
Car il pleut des tristesses,
la truite est noyée,
l'hirondelle est tombée,
et j'ai entendu la carpe hurler
à la

19 novembre 1969

Où partir, où aller ?
Car il pleut des tristesses,
la truite est noyée,
l'hirondelle est tombée,
et j'ai entendu la carpe hurler
à la mort

19 novembre 1969

1970

Le cahier vert

Originally posted 2020-01-16 19:31:45.

D'un cahier vert fatigué, alluvion é déposé par le , a surgi l'autre l'adolescent que j'étais il y a 50 ans.

Poèmes, notes, écrits divers, chaque mot ou presque ressuscite le d'une émotion, d'une révolte, d'un lieu, d'une .

Il avait la vie devant lui, la mienne est dans mon dos. Qu'a-t-il fait de moi, qu'ai-je fait de lui ?

Aujourd'hui je mets ma main dans la sienne pour lancer aux quatre vents quelques-uns de nos inséparables, que nul ou presque n'a jamais lus.

Aujourd'hui le s'efface, j'ai dix-sept ans, et il en a soixante-sept.

D'un cahier vert fatigué, alluvion oublié déposé par le temps, a surgi l'autre soir l'adolescent que j'étais il y a 50 ans.

Poèmes, notes, écrits divers, chaque mot ou presque ressuscite le d'une émotion, d'une révolte, d'un lieu, d'une .

Il avait la vie devant lui, la mienne est dans mon dos. Qu'a-t-il fait de moi, qu'ai-je fait de lui ?

Aujourd'hui je mets ma main dans la sienne pour lancer aux quatre vents quelques-uns de nos mots inséparables, que nul ou presque n'a jamais lus.

Aujourd'hui le temps s'efface, j'ai dix-sept ans, et il en a soixante-sept.

Les mots du cahier vert

Originally posted 2020-01-16 19:52:46.

Extrait du Cahier vert

Aux détours de nos enfances,
De nos rues d',
Guettent les .

Au des espérances
Des adultes en vacances
Volent les mots.

Sur les larmes et sur les deuils,
Et sur le moindre cercueil,
Pleurent les mots.

Et sur les foules incertaines,
Distillant et haine,
Hurlent les mots.

Les traîtres mots.

Aux détours de nos enfances,
De nos rues d'adolescence,
Guettent les mots.

Au secours des espérances
Des adultes en vacances
Volent les mots.

Sur les larmes et sur les deuils,
Et sur le moindre cercueil,
Pleurent les mots.

Et sur les foules incertaines,
Distillant et haine,
Hurlent les mots.

Les traîtres mots.

Je la vois

Originally posted 2020-01-25 12:07:30.

Extrait du Cahier vert

Je la vois:
Il suffit de se pencher un peu
Pour la voir tapie dans l'herbe
Et dans la mousse
Cette petite fleur violette,
Port humble,
Un peu triste, mais qui sent si bon
Que très souvent

Je sais, tu n'y crois pas …

Ce doux parfum m'appelle,
Comme une ,
Et la fleur me dit
En de fleur
Fait de senteurs et de pétales
Que le est
Un grand
Un beau
Un merveilleux

D'enfants.

Le 30 septembre 1969

Je la vois:
Il suffit de se pencher un peu
Pour la voir tapie dans l'herbe
Et dans la mousse
Cette petite fleur violette,
Port humble,
Un peu triste, mais qui sent si bon
Que très souvent

Je sais, tu n'y crois pas …

Ce doux parfum m'appelle,
Comme une voix,
Et la fleur me dit
En de fleur
Fait de senteurs et de pétales
Que le monde est
Un grand
Un beau
Un merveilleux jardin

D'enfants.

Le 30 septembre 1969

Un oiseau dans la nuit

Originally posted 2020-02-06 19:03:07.

Extrait du Cahier vert

Un dans la
Qui se pose en
Un oiseau s'est enfui
Mais retombe en silence

Un oiseau ébloui
A vu fleurir le
Le ciel épanoui
Au milieu du

Un oiseau s'est enfui
Qui retombe en silence
Un oiseau dans la nuit
Repart la présence

Un oiseau est parti
Un oiseau est tombé
Un oiseau est meurtri
Et puis s'est envolé

S'envolera encore
Pour voir fleurir le ciel
Retombera encore
Sous l'éclat du soleil

Et l'oiseau en mourra
De tomber se soleil
L'oiseau s'envolera
Pour toujours vers le ciel

Je serai cet oiseau
Et je verrai le ciel
Tout fleuri et si beau
Sous l'éclat du soleil …

Le 28 août 1969

Un oiseau dans la nuit
Qui se pose en silence
Un oiseau s'est enfui
Mais retombe en silence

Un oiseau ébloui
A vu fleurir le ciel
Le ciel épanoui
Au milieu du soleil

Un oiseau s'est enfui
Qui retombe en silence
Un oiseau dans la nuit
Repart vers la présence

Un oiseau est parti
Un oiseau est tombé
Un oiseau est meurtri
Et puis s'est envolé

S'envolera encore
Pour voir fleurir le ciel
Retombera encore
Sous l'éclat du soleil

Et l'oiseau en mourra
De tomber se soleil
L'oiseau s'envolera
Pour toujours vers le ciel

Je serai cet oiseau
Et je verrai le ciel
Tout fleuri et si beau
Sous l'éclat du soleil …

Le 28 août 1969

Nuit

Originally posted 2020-03-05 11:06:14.

Extrait du Cahier vert

Rien
Le
Une lueur, là ?
Non
Un frôlement
Quelqu'un ?
Peut-être
La
Patrie du solitaire
l'.

Le 19 novembre 1969

Rien
Le
Une lueur, là ?
Non
Un frôlement
Quelqu'un ?
Peut-être
La nuit
Patrie du solitaire
Chemin vers l'infini.

Le 19 novembre 1969

%d blogueurs aiment cette page :