Menu Fermer

Tout va bien.

photo par André

Je voudrais tant pouvoir te dire
que ce n’est rien,
que nous avons le pire,
que tout est bien.

Je voudrais tant pouvoir t’étreindre,
prendre ta main,
te toucher, t’embrasser sans craindre
le lendemain.

Je voudrais tant pouvoir te lire,
à mon côté,
les histoires qui te font rire
ou palpiter.

Je voudrais pouvoir te border,
passer la
à me lever, te reborder,
guetter les bruits.

Je voudrais des matins gourmands,
des déjeuners
de chocolat pris goulûment,
désordonnés.

Je voudrais tant pouvoir te dire
que tout va bien.

Je voudrais tant pouvoir te dire
que ce n’est rien,
que nous avons le pire,
que tout est bien.

Je voudrais tant pouvoir t’étreindre,
prendre ta main,
te toucher, t’embrasser sans craindre
le lendemain.

Je voudrais tant pouvoir te lire,
à mon côté,
les histoires qui te font rire
ou palpiter.

Je voudrais pouvoir te border,
passer la
à me lever, te reborder,
guetter les bruits.

Je voudrais des matins gourmands,
des déjeuners
de chocolat pris goulûment,
désordonnés.

Je voudrais tant pouvoir te dire
que tout va bien.

Je voudrais tant pouvoir te dire
que ce n’est rien,
que nous avons le pire,
que tout est bien.

Je voudrais tant pouvoir t’étreindre,
prendre ta main,
te toucher, t’embrasser sans craindre
le lendemain.

Je voudrais tant pouvoir te lire,
à mon côté,
les histoires qui te font rire
ou palpiter.

Je voudrais pouvoir te border,
passer la nuit
à me lever, te reborder,
guetter les bruits.

Je voudrais des matins gourmands,
des déjeuners
de chocolat pris goulûment,
désordonnés.

Je voudrais tant pouvoir te dire
que tout va bien.

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Adrienne
16 décembre 2020 10:37

très très joli et touchant!

1
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :