Menu Fermer

Angoisse.

angoisse

Compagne des jours sans faim,
amie fidèle
somnolant dans un recoin,
puissante et grêle.

Compagne des nuits sans fin,
aux aguets
dans les replis du satin
trop douillet.

Maîtresse du petit jour,
au réveil
tu déchires comme un vautour
le sommeil

pour ne laisser entre les côtes,
prisonnier,
que le plus inhumain des hôtes,
un rocher

si brûlant, si glacé, si lourd
qu’il ne laisse
aucun interstice pour
que renaisse

une chenille, un papillon,
même éphémère,
qui porterait enfin un nom
pas trop amer.

Tu vas et viens en nous,
angoisse anthropophage,
tu vas et viens, mais nous
résistons avec rage.

Compagne des jours sans faim,
amie fidèle
somnolant dans un recoin,
puissante et grêle.

Compagne des nuits sans fin,
aux aguets
dans les replis du satin
trop douillet.

Maîtresse du petit jour,
au réveil
tu déchires comme un vautour
le sommeil

pour ne laisser entre les côtes,
prisonnier,
que le plus inhumain des hôtes,
un rocher

si brûlant, si glacé, si lourd
qu’il ne laisse
aucun interstice pour
que renaisse

une chenille, un papillon,
même éphémère,
qui porterait enfin un nom
pas trop amer.

Tu vas et viens en nous,
angoisse anthropophage,
tu vas et viens, mais nous
résistons avec rage.

Last Updated on 1 mai 2020 by André

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Adrienne
6 février 2019 7 07 36 02362

oui nous résistons avec rage et tous les moyens à notre portée…
écrire ce poème en est peut-être un 🙂

2
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :