enfant

Naître

Naître suffira-t-il,
humain fragile,
pour exister ?
Naître, et survivre,
quand on s’enivre
de mal t’aimer ?

Tu n’en sais rien encore,
pourtant ton sort en est jeté.
Les dés du destin sont pipés:
tu pourras vivre, mais au-dehors.

Naître ne suffit pas,
encore faut-il
le bon papa,
le coupe-file,
justifier de son droit
à être là
quand tous les passe-droit
y sont déjà.

Naître et n’apercevoir
dans la nuit noire
que les reflets lointains
des éclats du festin.

Naître, et devoir te taire,
surtout ne pas gêner.
Naître, et remercier
pour ta vie trop précaire.

Naître, et puis mériter
de pouvoir subsister.

Et lorsqu’un jour, enfin,
tu tenteras
de sortir de ton coin,
de manger à ta faim,
tu finiras
fracassé sur le mur
du mépris des vivants;
pour soigner tes blessures
tu n’auras que le vent.

Naître ne suffit pas
pour exister.

André


À lire également sur Cemondeblog:

  •  
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Shares

Une réaction ? Un commentaire ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

5 commentaires sur “Naître”

%d blogueurs aiment cette page :