Un pays sûr … qu’ils disaient

L’accord Union Européenne – prévoit d’envoyer en les arrivés en Grèce, estimant que la Turquie est un pays « sûr ». On commence donc par emprisonner les rescapés d’une traversée souvent mouvementée, parfois mortelle. Puis on les embarque sur un bateau « sûr », direction la Turquie où ils seront accueillis parmi les presque 3 millions d’autres . En échange, l’Union embarquera des restés en Turquie.

Ce processus dont s’ennorgueillit (!!!) la Commission Européenne a pourtant quelques relents peu ragoûtants: « ils se croyaient des hommes, n’étaient plus que des nombres » chantait jadis Jean dans un autre contexte. Être ainsi l’objet de marchandages politiciens enlève à ces gens leur humanité.

Et puis, la Turquie, un pays « sûr ». Il faut se boucher les yeux et les oreilles pour pouvoir le penser.
On imagine mal comment un pays recevant un tel nombre de réfugiés pourrait les traiter correctement, alors qu’en quelques dizaines de milliers d’arrivants provoquent un e saturation, au moins dans les esprits.
La Turquie n’est pas exempte de bavures, avec des réfugiés syriens abattus par les gardes turcs en tentant de passer la frontière, ou simplement expulsés.
La Turquie n’est pas vraiment un paradis des droits de l’homme, et il ne fait pas bon y exprimer une opinion critique. Journalistes emprisonnés, appels à la délation, répression sanglante de l’opposition kurde, pressions sur d’autres États y sont monnaie courante.
Comment, sachant tout cela, le président du Conseil Européen peut-il en faire l’éloge appuyé?

Décidément, non, la Turquie n’est pas un pays sûr, et les organisations internationales d’aide l’ont bien compris, qui multiplient les  prises de position critiques, alors que l’Europe perd encore un peu plus son âme en s’acoquinant avec ce régime, allant jusqu’à lui laisser entendre une possibilité d’adhésion. Il est vrai que les Européens se laissent de plus en plus séduire par le chant des sirènes: gare au naufrage !

Pour partager ...
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une réaction ? Un commentaire ?

Veuillez Connexion pour commenter
avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de
%d blogueurs aiment cette page :