enfants

Enfants migrants: l’Europe s’enfonce toujours plus bas !

Des migrants, en Grèce, forcés de vendre leur corps à des pervers sexuels pour payer des passeurs. C’est ce que révèle The Guardian aujourd’hui. C’est aussi ce à quoi mène la inhumaine de l’ envers les migrants.

Cantonnés dans des camps, sans aucun moyen légal de poursuivre un voyage vers le Nord de l’Europe qui ne veut pas d’eux, mais n’ose pas (encore ?) les rejeter à la mer, ces gens n’ont d’autre solution que de s’adresser aux filières clandestines, mafieuses souvent, ignobles toujours. Et pour payer le prix exorbitant qu’on leur demande, certains enfants n’ont d’autre choix que de vendre leur corps; et même cela ne leur rapporte pas assez. À 15 € la passe, les gamins n’arrivent pas à réunir assez d’argent.

L’Europe effarouchée multiplie les moyens, plus inhumains les uns que les autres, pour tenter d’endiguer le flot, pourtant relatif, de candidats . On les traque, on les enferme, on les laisse croupir en Grèce ou en Italie, on paie la pour les parquer loin de chez nous. On va même jusqu’à incriminer les organisations humanitaires qui tentent de leur venir en aide.

Mais de lutte contre les réseaux criminels de trafic d’êtres humains, on n’entend guère parler.

Organiser des conditions matérielles qui ne peuvent qu’encourager la prolifération de ces réseaux mafieux, Laisser ces enfants (et ces adultes) désespérés patauger dans cette fange puante est indigne des soi-disant «  » dont se gargarise une Europe qui s’enfonce de plus en plus bas, c’est un véritable crime contre l’humanité. Être citoyen de cette Europe-là, de cette qui s’est dotée d’un secrétaire d’État à l’immigration sans états d’âme ni scrupules, c’est proprement désespérant.

Ces enfants que nous poussons à la prostitution, ce sont nos enfants. Un jour, ils seront nos juges.

Pour partager ...
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une réaction ? Un commentaire ?

Veuillez Connexion pour commenter
avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de
%d blogueurs aiment cette page :