Menu Fermer

À la dérive.

Originally posted 2021-12-15 19:44:23.

Les hommes avaient conquis
depuis longtemps
landes, bois et maquis:
il était
de rendre au bois le vert,
à la lande le ,
aux maquis le couvert
du d'avant.

Les hommes avaient détruit
tout récemment
ce qu'il restait de
au firmament:
il était temps d'éteindre
les étoiles factices
qui empêchent d'étreindre
le des nuits propices
aux feux-follets,
aux farfadets,
aux secrets.

Les hommes allaient payer
dorénavant
l'arriéré de loyer
en dérivant …

Les hommes avaient conquis
depuis longtemps
landes, bois et maquis:
il était temps
de rendre au bois le vert,
à la lande le ,
aux maquis le couvert
du temps d'avant.

Les hommes avaient détruit
tout récemment
ce qu'il restait de nuit
au firmament:
il était temps d'éteindre
les étoiles factices
qui empêchent d'étreindre
le des nuits propices
aux feux-follets,
aux farfadets,
aux secrets.

Les hommes allaient payer
dorénavant
l'arriéré de loyer
en dérivant …

Dernière mise à jour le 1 janvier 2024 par André

Posted in Déluge, Poésie
S’abonner
Notifier de
guest

2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Chantal SEVESTRE

Tout à fait vrai ! Nous n’avons rien respecté et nous le payons et le paierons…

2
0
Would love your thoughts, please comment.x