Menu Fermer

Ce soir.

Ce soir il pleut dans les mémoires,
les fantômes sont de sortie
pour rappeler qu’un autre soir
la nature a tout englouti.

Qui par miracle a surnagé
reste hébété face aux ravages
de ce sombre été enragé,
puis rebâtit sur le rivage
les débris de vie saccagée
qu’il a pu sauver du naufrage.

Ce soir il pleut, des souvenirs
crépitent sur les rues désertes,
sur les vitres et sur l’avenir
des gens aux plaies encore ouvertes.

Ce soir il pleut dans les mémoires,
les fantômes sont de sortie
pour rappeler qu’un autre soir
la nature a tout englouti.

Qui par miracle a surnagé
reste hébété face aux ravages
de ce sombre été enragé,
puis rebâtit sur le rivage
les débris de vie saccagée
qu’il a pu sauver du naufrage.

Ce soir il pleut, des souvenirs
crépitent sur les rues désertes,
sur les vitres et sur l’avenir
des gens aux plaies encore ouvertes.

Posted in Déluge, Poésie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *