Menu Fermer

Monstre.

essai de slide pour le monstre de papier

Aujourd’hui c’est en France qu’un pantin ridicule
du fond de son théâtre aguiche les passants;
comme un grand méchant loup, il séduit les crédules,
pour mieux croquer l’aïeule, il joue les innocents.

C’est aujourd’hui en France, hier c’était ailleurs,
sera-ce ici demain que l’eau nauséabonde
submergera nos vies, noiera dans la stupeur
les furieux qui auront permis d’ôter la bonde ?

Le danger, désormais, nous le voyons en face,
il n’est plus temps d’attendre ou de tergiverser:
il nous faut à présent cheminer sur les traces
de ceux qui devant nous ont su se redresser.

Nos armes sont la main tendue à l’invité,
le repas partagé, le sourire et la voix
qui sans cesse en appelle à notre humanité,
nos yeux qui voient le monstre et le montrent du doigt.

Aujourd’hui c’est en France qu’un pantin ridicule
du fond de son théâtre aguiche les passants;
comme un grand méchant loup, il séduit les crédules,
pour mieux croquer l’aïeule, il joue les innocents.

C’est aujourd’hui en France, hier c’était ailleurs,
sera-ce ici demain que l’eau nauséabonde
submergera nos vies, noiera dans la stupeur
les furieux qui auront permis d’ôter la bonde ?

Le danger, désormais, nous le voyons en face,
il n’est plus temps d’attendre ou de tergiverser:
il nous faut à présent cheminer sur les traces
de ceux qui devant nous ont su se redresser.

Nos armes sont la main tendue à l’invité,
le repas partagé, le sourire et la voix
qui sans cesse en appelle à notre humanité,
nos yeux qui voient le monstre et le montrent du doigt.

Posted in Poésie

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *