Menu Fermer

Train quotidien.

Le semblait venir d'un univers lointain
des remugles de dans le compartiment
nous racontaient des corps dans le petit matin
partis de Dieu sait où qui parlaient allemand.

Nous y passions le de faire une partie
avant d'aller jouer à faire l'étudiant
le en attendant le train et la partie
sur le quai nous comptions jusqu'à douze en riant.

De zug nach Paris en binario dodici
nous ânonnions des langues aux sonorités vagues
en enviant ces qui ne sont pas d'ici
dont les nous perçaient le cœur comme une dague.

Aux douaniers bougons nous faisions un
narquois mais quelque peu embarrassé pourtant
tandis que la crue attisait nos désirs
de voyages secrets nous avions dix-sept ans.

Le train semblait venir d'un univers lointain
des remugles de nuit dans le compartiment
nous racontaient des corps dans le petit matin
partis de Dieu sait où qui parlaient allemand.

Nous y passions le temps de faire une partie
avant d'aller jouer à faire l'étudiant
le soir en attendant le train et la partie
sur le quai nous comptions jusqu'à douze en riant.

De zug nach Paris en binario dodici
nous ânonnions des langues aux sonorités vagues
en enviant ces qui ne sont pas d'ici
dont les nous perçaient le cœur comme une dague.

Aux douaniers bougons nous faisions un sourire
narquois mais quelque peu embarrassé pourtant
tandis que la nuit crue attisait nos désirs
de voyages secrets nous avions dix-sept ans.

Dernière mise à le 24 2023 par André

Posted in Poésie
S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x