Menu Fermer

Bestiaire.

Ils vont bardés de certitudes,
les loups en meute et leurs petits;
ils ne voient pas la servitude
où les maintient leur appétit.

La tête et les nues
les moutons en bêlant vont suivre
le premier mérinos venu
dont le bêlement les enivre.

Pouvons-nous n'être ni ovins
ni vils carnassiers prédateurs ?
Est-il possible que soit vain
notre libérateur ?

Ils vont bardés de certitudes,
les loups en meute et leurs petits;
ils ne voient pas la servitude
où les maintient leur appétit.

La tête vide et les mains nues
les moutons en bêlant vont suivre
le premier mérinos venu
dont le bêlement les enivre.

Pouvons-nous n'être ni ovins
ni vils carnassiers prédateurs ?
Est-il possible que soit vain
notre rêve libérateur ?

Dernière mise à jour le 4 mois par André

Posted in Poésie
S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x