Menu Fermer

Derrière les mots.

Caché derrière un mot
je guette la saison
qui va pianissimo
refroidir les maisons.

Je me rêve invisible
mais mes mots me trahissent
et rendent trop lisibles
les bruits qui m’envahissent.

Les mots sont translucides
et les ombres chinoises
sur leur écran livide
bien malgré moi pavoisent.

Je croyais les choisir,
ce sont eux qui décident
de se taire ou d’écrire
ces vers qui m’intimident.

Caché derrière un mot
je guette la saison
qui va pianissimo
refroidir les maisons.

Je me rêve invisible
mais mes mots me trahissent
et rendent trop lisibles
les bruits qui m’envahissent.

Les mots sont translucides
et les ombres chinoises
sur leur écran livide
bien malgré moi pavoisent.

Je croyais les choisir,
ce sont eux qui décident
de se taire ou d’écrire
ces vers qui m’intimident.

Posted in Poésie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *