Menu Fermer

En train

en train

Défilent les
et rose,
comme une qui s'écoule au rythme du qui va,
trop vite ou pas assez.

Touches de gris,
ailes d'oiseaux de malheur
guettant du haut des tours
glacées.

Touches de rose
sur la robe bleue
d'une fillette aux yeux noirs,
gouttes d'espoir
distillées au .

Touches de gris
du qui n'en finit pas,
des suspendus.

Touche de rose
d'un bébé à la peau fragile,
fort de l' d'une mère,
de la fierté d'un père.

timide et main tendue,
larme retenue et tête basse,
si lasse.

Et le train roule.

Et la vie passe.

Défilent les nuages
gris et rose,
comme une vie qui s'écoule au rythme du train qui va,
trop vite ou pas assez.

Touches de gris,
ailes d'oiseaux de malheur
guettant du haut des tours
glacées.

Touches de rose
sur la robe bleue
d'une fillette aux yeux noirs,
gouttes d'espoir
distillées au hasard.

Touches de gris
du temps qui n'en finit pas,
des jours suspendus.

Touche de rose
d'un bébé à la peau fragile,
fort de l'amour d'une mère,
de la fierté d'un père.

Sourire timide et main tendue,
larme retenue et tête basse,
si lasse.

Et le train roule.

Et la vie passe.

Dernière mise à jour le 5 mois par André

Posted in Poésie
S’abonner
Notifier de
guest

2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
noir622224124
23 juillet 2018 19:03

Oh beau

2
0
Would love your thoughts, please comment.x