Menu Fermer

Fleur.

Pétales aux comptés
détachés à jamais
les doigts de vous compter
sont lassés désormais.

La fleur aura vécu
ce que vivent les ,
son cœur a survécu
si sa corolle meurt.

Étrange fleur, la
garde au cœur, jusqu'au bout
la fureur et l'envie
de refleurir debout.

Pétales aux jours comptés
détachés à jamais
les doigts de vous compter
sont lassés désormais.

La fleur aura vécu
ce que vivent les fleurs,
son cœur a survécu
si sa corolle meurt.

Étrange fleur, la vie
garde au cœur, jusqu'au bout
la fureur et l'envie
de refleurir debout.

Dernière mise à jour le 5 mois par André

Posted in Poésie
S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x