Menu Fermer

Galère.

Chaîne de rouillée aux maillons innombrables
tu me retiens captif dans cette chiourme humaine
où chacun va ramant mais pourtant incapable
de voir depuis son le but où le mène
le tambour obsédant du siècle impitoyable.

Quel capitaine fou quel pilote illettré
mène notre galère sur l'océan furieux ?
Ouragan ou bonace à quel nous livrer
quand nous ignorons tout du mystérieux
où nous ramons sans but condamnés à errer ?

Quelque boussole un nous dira-t-elle un nord
un peu plus sédentaire un peu moins capricieux
et la chiourme aura-t-elle quelque à son bord
de quoi briser les chaînes et voguer les cieux ?

Chaîne de rouillée aux maillons innombrables
tu me retiens captif dans cette chiourme humaine
où chacun va ramant mais pourtant incapable
de voir depuis son le but vers où le mène
le tambour obsédant du siècle impitoyable.

Quel capitaine fou quel pilote illettré
mène notre galère sur l'océan furieux ?
Ouragan ou bonace à quel nous livrer
quand nous ignorons tout du mystérieux
où nous ramons sans but condamnés à errer ?

Quelque boussole un jour nous dira-t-elle un nord
un peu plus sédentaire un peu moins capricieux
et la chiourme aura-t-elle quelque jour à son bord
de quoi briser les chaînes et voguer vers les cieux ?

Dernière mise à jour le 1 janvier 2024 par André

Posted in Poésie
S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x