Menu Fermer

Ils reviendront.

Ils reviendront comme reviennent
en les flocons, les bourgeons au printemps
comme les refrains, les antiennes
ils reviendront bientôt, déjà on les entend.

Croassements dans les lointains
qu'un trop chaud disperse, amplifie et reprend
rires d'hyènes dès le matin
mâles rugissements que le journal surprend.

Ils reviendront les moissonneurs
faucher le blé en herbe, ne laissant que jachères
et nous attendrons les semeurs
troubadours et maçons, meuniers et boulangères.

Ils reviendront comme reviennent
en hiver les flocons, les bourgeons au printemps
comme les refrains, les antiennes
ils reviendront bientôt, déjà on les entend.

Croassements dans les lointains
qu'un vent trop chaud disperse, amplifie et reprend
rires d'hyènes dès le matin
mâles rugissements que le journal surprend.

Ils reviendront les moissonneurs
faucher le blé en herbe, ne laissant que jachères
et nous attendrons les semeurs
troubadours et maçons, meuniers et boulangères.

Posted in Poésie
S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x