Menu Fermer

Jaune.

Les crocus au se prélassent encore
tapis sous le gazon ils attendent leur
polissent leurs pétales et les recouvrent d'or
regardant les narcisses se maquiller le cœur.

Un prochain n'y tenant plus ils sortiront
affichant aux regards le pointilliste
de leurs coroles éparses qui bientôt pâliront
en léguant aux jonquilles le rôle de l'artiste.


Dernière mise à le 13 janvier 2024 par André

Posted in Poésie
S’abonner
Notifier de
guest

4 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Adrienne

j’en ai vu un jardin plein, il y a quelques jours, près de chez moi

Paola

Bonjour André

4
0
Would love your thoughts, please comment.x