Menu Fermer

Jours.

Sous mon toit, le silence souligne d’un trait blanc
le tic-tac monotone et familier du temps
qu’égrène le coucou de son air nonchalant.

Les jours sont tous pareils et différents pourtant,
qu’ils brillent au soleil ou pleurent sous la pluie
ils ne font que passer de plus en plus hâtifs,
pressés d’abandonner au suivant l’usufruit
d’un héritage ancien assez rébarbatif.

Les jours ont pour nous des attentions capricieuses,
de petits bonheurs simples, des tristesses, des deuils,
des désastres majeurs, des rencontres heureuses,
et consument en passant nos vies en un clin d’œil.

Sous mon toit, le silence souligne d’un trait blanc
le tic-tac monotone et familier du temps
qu’égrène le coucou de son air nonchalant.

Les jours sont tous pareils et différents pourtant,
qu’ils brillent au soleil ou pleurent sous la pluie
ils ne font que passer de plus en plus hâtifs,
pressés d’abandonner au suivant l’usufruit
d’un héritage ancien assez rébarbatif.

Les jours ont pour nous des attentions capricieuses,
de petits bonheurs simples, des tristesses, des deuils,
des désastres majeurs, des rencontres heureuses,
et consument en passant nos vies en un clin d’œil.

Posted in Poésie

4 Comments

  1. marie des vignes

    Bonsoir, j’aime beaucoup ce poème, c’est vrai que les jours s’écoulent avec leur lot de petits bonheurs , de chagrins… Bonne soirée Amitiés MTH

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *