Menu Fermer

Médisance.

Sur le furieux de phrases assassines
ou, sournoise, tapie parmi des de fiel
elle va par les rues, les maisons, les cuisines
planter épines et ronces, éteindre l’arc-en-ciel.

Le voisin, l’étranger, le parent renié,
l’indigent malhonnête ou le riche véreux,
nul n’échappe à la trique savamment maniée
des censeurs hypocrites au savon généreux.

La médisance a fait son nid dans l’ humaine,
ses petits à peine éclos déjà s’égosillent :
leurs cris d’orfraie ni leur langage obscène
ne peuvent étouffer les mélodies gentilles.

Sur le furieux de phrases assassines
ou, sournoise, tapie parmi des de fiel
elle va par les rues, les maisons, les cuisines
planter épines et ronces, éteindre l’arc-en-ciel.

Le voisin, l’étranger, le parent renié,
l’indigent malhonnête ou le riche véreux,
nul n’échappe à la trique savamment maniée
des censeurs hypocrites au savon généreux.

La médisance a fait son nid dans l’ humaine,
ses petits à peine éclos déjà s’égosillent :
leurs cris d’orfraie ni leur langage obscène
ne peuvent étouffer les mélodies gentilles.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :