Menu Fermer

Nostalgie

Image by DarkWorkX from Pixabay

Nostalgie aux baisers languides,
fantôme de abolis,
maîtresse inconstante et perfide,
tu m’enveloppes dans les plis
d’un linceul aux pâleurs morbides.

Ceux qui ne sont plus m’entourent,
leur parfum d’ombre, leurs voix tues
font revivre les anciens jours,
virevoltent comme fétus.

Un air par hasard entendu
convoque aussitôt des images,
de vieux sentiments éperdus,
fallacieux comme les mirages.

Le printemps à présent renaît,
amnésique et toujours vivace.
Nostalgie, tu le reconnais
ce messager du temps qui passe.

Nostalgie aux baisers languides,
fantôme de temps abolis,
maîtresse inconstante et perfide,
tu m’enveloppes dans les plis
d’un linceul aux pâleurs morbides.

Ceux qui ne sont plus m’entourent,
leur parfum d’ombre, leurs voix tues
font revivre les anciens jours,
virevoltent comme fétus.

Un air par hasard entendu
convoque aussitôt des images,
de vieux sentiments éperdus,
fallacieux comme les mirages.

Le printemps à présent renaît,
amnésique et toujours vivace.
Nostalgie, tu le reconnais
ce messager du temps qui passe.

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Adrienne
13 mars 2020 16 04 02 03023

oh oui ceux qui ne sont plus sont bien là dans nos pensées et dans tant de souvenirs_

1
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :