Menu Fermer

Nuit.

Dans l’espoir du matin, la s’étire,
se love au creux du ciel semé d’étoiles,
se redresse, la en point de mire,
sans pour la protéger le moindre voile.

nue, transie, glacée, tu veilleras
jusqu’aux pâleurs désertes du matin
sur le sommeil inquiet de qui saura
le fardeau des lendemains indistincts.

sorcière, tu ne meurs pas,
tu t’évanouis à l’aurore,
tu renouvelles tes appas
pour nous ensorceler encore.

Dans l’espoir du matin, la s’étire,
se love au creux du ciel semé d’étoiles,
se redresse, la en point de mire,
sans pour la protéger le moindre voile.

nue, transie, glacée, tu veilleras
jusqu’aux pâleurs désertes du matin
sur le sommeil inquiet de qui saura
le fardeau des lendemains indistincts.

sorcière, tu ne meurs pas,
tu t’évanouis à l’aurore,
tu renouvelles tes appas
pour nous ensorceler encore.

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Dominique
31 décembre 2021 14:24

[ Dans l’espoir du matin, la nuit s’étire ]

C’est une très jolie image de fin d’année !

Tous mes voeux pour toi et les tiens !

2
0
Would love your thoughts, please comment.x
%d blogueurs aiment cette page :