Menu Fermer

Présent confus

La glèbe grasse, à nos pieds lourds
nous rive au sol,
nos élans coupés court
avant l’envol.

L’, pourtant …
et les géraniums, et la rose,
les poètes d’un autre ,
nous parlent d’autres choses.

Il était une fois,
chantent-ils en sourdine.
Sera-t-il d’autres fois ?
répondent ceux que mine
l’errance d’un présent confus.

La glèbe grasse, à nos pieds lourds
nous rive au sol,
nos élans coupés court
avant l’envol.

L’oiseau, pourtant …
et les géraniums, et la rose,
les poètes d’un autre temps,
nous parlent d’autres choses.

Il était une fois,
chantent-ils en sourdine.
Sera-t-il d’autres fois ?
répondent ceux que mine
l’errance d’un présent confus.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :