Menu Fermer

Silence.

Petite boîte aux parois crues
abri de vies à la dérive
vieux d'avant la crue
où mère et fils pourtant survivent.

Immobile dans son
il gît dans l' du soir
elle veille sur son absence
gardienne obstinée sans pouvoir.

Cloîtrés au bord de la grand'rue
ils ne voient plus passer les heures
captifs d'une incongrue
l'œil quelquefois un peu songeur.

Petite boîte aux parois crues
abri de vies à la dérive
vieux souvenirs d'avant la crue
où mère et fils pourtant survivent.

Immobile dans son silence
il gît dans l'attente du soir
elle veille sur son absence
gardienne obstinée sans pouvoir.

Cloîtrés au bord de la grand'rue
ils ne voient plus passer les heures
captifs d'une vie incongrue
l'œil quelquefois un peu songeur.

Dernière mise à jour le 3 mois par André

Posted in Poésie
S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x