Menu Fermer

Convulsions.

À l'abreuvoir du
le sang toujours le sang
on a lâché la bonde
les guerriers trop puissants
aux dents nauséabondes
déferlent en rugissant.

À la mangeoire du monde
le fiel toujours le fiel
qui peu à peu inonde
et la et le ciel
de ses reflux immondes
au goût pestilentiel.

Aux convulsions du monde
nous restons interdits
la terre est moribonde
et les étourdis
au vagabondent
tous les sens engourdis.

À l' du monde
succédera la paix
immobile et profonde
d'un néant circonspect.

À l'abreuvoir du monde
le sang toujours le sang
on a lâché la bonde
les guerriers trop puissants
aux dents nauséabondes
déferlent en rugissant.

À la mangeoire du monde
le fiel toujours le fiel
qui peu à peu inonde
et la terre et le ciel
de ses reflux immondes
au goût pestilentiel.

Aux convulsions du monde
nous restons interdits
la terre est moribonde
et les gens étourdis
au hasard vagabondent
tous les sens engourdis.

À l'agonie du monde
succédera la paix
immobile et profonde
d'un néant circonspect.

Dernière mise à jour le 6 mois par André

Posted in Blog
S’abonner
Notifier de
guest

1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Adrienne
24 février 2022 19:45

C’est terrible et ahurissant

1
0
Would love your thoughts, please comment.x