Menu Fermer

Germes.

Les en germes, en bourgeons, en boutons
écloront-ils aux matins de ?
Entendront-ils ce que nous écoutons
pour le crier aux quatre coins du ?

Les mots futurs parleront-ils d'amour
ou diront-ils la et la et le ?
Chanteront-ils la aux merveilleux atours
et sa vulnérabilité de feuille ?

De en saison les mots reviennent,
des habits neufs sur leurs membres usés,
radotant à l'envi les anciennes antiennes,
essayant de tromper les médusés.

Les mots en germes, en bourgeons, en boutons
écloront-ils aux matins de printemps ?
Entendront-ils ce que nous écoutons
pour le crier aux quatre coins du temps ?

Les mots futurs parleront-ils d'amour
ou diront-ils la guerre et la mort et le deuil ?
Chanteront-ils la vie aux merveilleux atours
et sa vulnérabilité de feuille ?

De saison en saison les mots reviennent,
des habits neufs sur leurs membres usés,
radotant à l'envi les anciennes antiennes,
essayant de tromper les humains médusés.

Dernière mise à jour le 6 mois par André

Posted in Blog
S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x