extrême droite

Extrême droite: c’est elle qui a peur de moi

De en , la télé nous réserve une perle.

Celle-ci, nous la devons au Gros Journal de Canal+, et surtout à l’écrivaine Fatou Diome qui, interrogée à propos de Marine Le Pen, déclare: « Je n’ai pas peur d’elle, c’est elle qui a peur de moi. »

 

Et c’est bien vrai que les réactions de repli, de rejet, de constructions de barrières et de murailles sont des réactions de peur. D’ignorance et de bêtise, aussi, car comment peut-on rejeter comme « ennemi de nos  » quelqu’un qui vous dit: « Je crois à une … qui se battra toujours pour ses valeurs », et qui ajoute : « Les sectaires … je les revendiquerai toujours comme mes frères et mes soeurs. »

Face à l’, Madame Diome, notre avenir, c’est vous !

 

Pour partager ...
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une réaction ? Un commentaire ?

Veuillez Connexion pour commenter
avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
Notifier de
%d blogueurs aiment cette page :