musique

Heureusement, la musique …

… quelquefois adoucit les moeurs.

Le phénomène, pas vraiment nouveau, était jusqu’ici resté aux marges de ma conscience. J’avais bien entendu, ou lu, l’expression « flash mob » sans m’y attarder. Et puis hier, un mail perdu dans le fouillis de ma boîte aux lettres attire par hasard ma curiosité: il  renvoie à un mini concert de nouvel an de l’US Air Force dans une gare.

Pris de curiosité, et séduit par le plaisir qui se lisait sur les visages des spectateurs, je me suis laissé porter par les vagues, surfant de manifestation en concert impromptu dans les lieux les plus inhabituels, et suis tombé sur quelques perles qui, pour quelques heures, m’ont raconté une version moins sombre de notre .

L’hymne à la joie – et hymne européen – sur une place en Catalogne

un populaire kénian dans une bibliothèque à Valladolid

Carmen dans un restaurant à Grenoble

Alleluia de Haendel dans le fast food d’un supermarché américain

des airs d’opéra dans un centre commercial en Argentine

Zadok The Priest de Haendel au rayon fruits et légumes d’un supermarché anglais

Te Quiero, chanté a cappella dans une gare de Buenos Aires.

                    paroles

Et puis ces choristes français bravant une interdiction stupide à Toulouse en chantant l’air des esclaves du Nabuccho de Verdi dans un parc public.

Peut-être avait-il raison, finalement. Notre monde peut aussi, parfois, se révéler « Beau comme tout« .


Pour partager ...
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

1
Une réaction ? Un commentaire ?

Veuillez Connexion pour commenter
avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
trackback

[…] Heureusement, la musique … […]

%d blogueurs aiment cette page :