Menu Fermer

Automne.

Originally posted 2021-10-01 19:37:46.

Le revoici, le serein
où le se lève tard,
où la perd son pied marin,
où les forêts changent de fard.

Les revoici les senteurs fraîches
d'humus mouillé sous les feuillées,
le plus vif et son air rêche
sur les peaux soudain rhabillées.

Bientôt la vie va se figer
sous le linceul des frimas,
les s'en iront luger
et je maudirai le .

Le revoici, le serein
où le se lève tard,
où la vie perd son pied marin,
où les forêts changent de fard.

Les revoici les senteurs fraîches
d'humus mouillé sous les feuillées,
le plus vif et son air rêche
sur les peaux soudain rhabillées.

Bientôt la vie va se figer
sous le linceul des frimas,
les enfants s'en iront luger
et je maudirai le climat.

Dernière mise à le 1 janvier 2024 par André

Posted in Poésie
S’abonner
Notifier de
guest

3 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Chantal SEVESTRE

Et le feu dans la cheminée et puis le soleil se lève tard mais il se couche tôt, en plus ! …

Adrienne

oh! ça commençait bien, pourtant 😉
(j’aime l’automne)

3
0
Would love your thoughts, please comment.x