Menu Fermer

Aveugle pèlerin.

Aveugle pèlerin qui te cherches une
tu t'en vas à tâtons sur les sentiers du doute
depuis longtemps tu perds l'azimut de ta course
pour te montrer la voie pas la moindre Grande Ourse.

Aveugle pèlerin tant de en ta tête
se creusent un et jamais ne s'arrêtent
laissant souffler le dans leurs sillons fugaces
et bavant quelques parfois à la surface.

Aveugle pèlerin quand finira le temps
de marcher sans savoir sur le chemin montant
tes yeux s'ouvriront-ils verras-tu la lumière
avant de devenir poussière d'univers ?


Dernière mise à jour le 5 mois par André

Posted in Poésie
S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x