Ballerine

Ballerine

Ballerine, tes six ans nagent
sur un , avec les cygnes;
tes gestes lents suivent la ligne
de leur ondoyant passage.

Paupières closes, tout ton corps dit
le plaisir de l’instant fragile
en répétant les pas appris
en équilibre sur le fil
de tes rêves.

Ballerine, tes bras soulignent
le rythme d’un syncopé;
tu danses, et j’y vois le signe
d’un bonheur à peine ébauché.

Paupières closes, tu souris,
ployant ton corps sous la ,
rêvant d’Opéra de Paris
inaccessible et chimérique.

Ballerine persévérante
et un peu gauche;
ingénue et fascinante,
comme une ébauche
de mes rêves.

André


Pour partager ...
  • 5
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    5
    Shares

5
Une réaction ? Un commentaire ?

Veuillez Connexion pour commenter
avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
poison et caramel

…la grâce poétique des six ans !

noir622224124

Oh c’est merveille André

%d blogueurs aiment cette page :