Menu Fermer

Billes.

Quand nous jouions aux billes
déjà la était
notre dont les filles
jamais ne profitaient.

L'innocent choc des sphères
disait déjà le monde
les combats mortifères
les armées furibondes.

Et quand le venu
le sac de billes gonflé
de butins ingénus
les genoux éraflés
nous comptions satisfaits
les de nos victoires
déjà en nous piaffait
le fou de l'.

Quand nous jouions aux billes
déjà la guerre était
notre jeu dont les filles
jamais ne profitaient.

L'innocent choc des sphères
disait déjà le monde
les combats mortifères
les armées furibondes.

Et quand le soir venu
le sac de billes gonflé
de butins ingénus
les genoux éraflés
nous comptions satisfaits
les fruits de nos victoires
déjà en nous piaffait
le vent fou de l'Histoire.

Dernière mise à jour le 5 mois par André

Posted in Poésie
S’abonner
Notifier de
guest

4 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Maman Lyonnaise
12 mars 2022 19:55

Agathe, terre, pépite, chinoise,… Avec ce très beau texte, vous faites ressurgir bien des souvenirs de parties endiablées à la récréation !

Chantal SEVESTRE
12 mars 2022 17:13

C’est çà les garçons et leur jeu de petits soldats…

4
0
Would love your thoughts, please comment.x