Menu Fermer

Demain

Demain, les oiseaux noirs présages
annonceront la fin d’un
où je sais être de passage,
furtif clandestin sans faconde.

Demain viendront les pour dire
l’ineffable lourdeur du monde,
les imprécations pour maudire
l’hydre infernale qui toujours gronde.

Demain n’est-il que le reflet
d’un aujourd’hui dans le brouillard ?
L’ectoplasme difforme et laid
que génère un esprit sans phare ?

En attendant demain, vivons
ce qu’on peut vivre un jour ici,
puisque jamais nous ne savons
que l’instant volatil que voici.

Demain, les oiseaux noirs présages
annonceront la fin d’un monde
où je sais être de passage,
furtif clandestin sans faconde.

Demain viendront les mots pour dire
l’ineffable lourdeur du monde,
les imprécations pour maudire
l’hydre infernale qui toujours gronde.

Demain n’est-il que le reflet
d’un aujourd’hui dans le brouillard ?
L’ectoplasme difforme et laid
que génère un esprit sans phare ?

En attendant demain, vivons
ce qu’on peut vivre un jour ici,
puisque jamais nous ne savons
que l’instant volatil que voici.

Last Updated on 2 mai 2020 by André

S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
Adrienne
27 février 2020 21 09 08 02082

Très juste, Hic et nunc 🙂

1
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :