Menu Fermer

Encre.

Chaque jour à l’ factice
je laisse couler les mots bleus
en arabesques qui esquissent
les contours flous des houleux.

Que disent les mots, sinon l’âme
de qui les lit le cœur ouvert,
les contradictions et la trame
de qui écrit son univers ?

L’ bleue trace des mots noirs
que pâlit l’usure du temps,
les mots arc-en-ciel de l’espoir
délavés par des charlatans.

L’ est le sang bleu de mes veines
qui édulcore mes douleurs
par une saignée quotidienne
de quelques libérateurs.

Chaque jour à l’ factice
je laisse couler les mots bleus
en arabesques qui esquissent
les contours flous des houleux.

Que disent les mots, sinon l’âme
de qui les lit le cœur ouvert,
les contradictions et la trame
de qui écrit son univers ?

L’ bleue trace des mots noirs
que pâlit l’usure du temps,
les mots arc-en-ciel de l’espoir
délavés par des charlatans.

L’ est le sang bleu de mes veines
qui édulcore mes douleurs
par une saignée quotidienne
de quelques vers libérateurs.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :