Exil

Exil.

Perdue dans la forêt des
elle va
de syllabe en syllabe
elle va
un pas en avant
elle va
un pas en arrière
elle va
penchée sur son cahier
elle voit
les contours flous d’un
inconnu
et qui devient le sien.

De ce lointain Orient
qu’on dit Moyen
elle vient
s’échouer un moment
loin des fureurs
et loin des siens.

Perdue dans la forêt des mots
elle apprend.
Acharnée, elle apprend.
Fatiguée, elle apprend.

De ce lointain Orient
qu’on dit moyen
elle a gardé l’accent.

Perdue dans la forêt des mots
elle sème
ses petits cailloux.
Dans la forêt des mots
elle trouve
une vieille main
qu’elle apprivoise peu à peu
pour tracer un chemin.

Elle a douze ans.
Et demain ?

André

Pour partager ...
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

4
Une réaction ? Un commentaire ?

Veuillez Connexion pour commenter
avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
ideelle

Et demain ? La question est légitime… pour toutes d’ailleurs …

Cardamone

Je ne sais pas commenter les poèmes, mais j’aime celui-là!

%d blogueurs aiment cette page :