Menu Fermer

Grands oiseaux.

Grands oiseaux déplumés, échoués sous la pluie,
vos ailes détrempées ne portent plus vos rêves,
un trottoir mal famé, quelque part dans la nuit,
est votre seul asile, lorsque le jour s’achève.

Grands oiseaux, vos enfants ne sont pas épargnés:
ils n’auront pas d’abri, rien qu’un regard hautain.
Devant l’indifférence, ils s’en vont, résignés,
n’osant plus espérer un bon samaritain.

Pourquoi donc, grands oiseaux, n’êtes-vous pas restés,
subissant patiemment les avanies du sort,
dans ces contrées pourtant pas vraiment dévastées ?
Pourquoi donc, grands oiseaux, avoir quitté le port?

Grands oiseaux, ce trottoir est tout ce qu’un pays
sans remords condescend à vous abandonner
quand par votre misère il se croit envahi.
Grands oiseaux, pourrez-vous un jour nous pardonner?

Grands oiseaux déplumés, échoués sous la pluie,
vos ailes détrempées ne portent plus vos rêves,
un trottoir mal famé, quelque part dans la nuit,
est votre seul asile, lorsque le jour s’achève.

Grands oiseaux, vos enfants ne sont pas épargnés:
ils n’auront pas d’abri, rien qu’un regard hautain.
Devant l’indifférence, ils s’en vont, résignés,
n’osant plus espérer un bon samaritain.

Pourquoi donc, grands oiseaux, n’êtes-vous pas restés,
subissant patiemment les avanies du sort,
dans ces contrées pourtant pas vraiment dévastées ?
Pourquoi donc, grands oiseaux, avoir quitté le port?

Grands oiseaux, ce trottoir est tout ce qu’un pays
sans remords condescend à vous abandonner
quand par votre misère il se croit envahi.
Grands oiseaux, pourrez-vous un jour nous pardonner?

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :