Menu Fermer

Le fil du temps.

Le fil du temps tranche les heures
en portions, selon l’appétit
de l’ogre tapi dans nos cœurs
à l’affût de nos apathies.

Le temps s’allonge, nonchalant,
quand l’ogre bien repu digère
un jour d’ennui, de bras ballants
aux senteurs de tisane amère.

Mais l’ogre quelquefois s’anime,
affamé comme après carême,
se lance dans des pantomimes,
virevoltant sur lui-même.

La alors s’habille de fête,
l’ chante et la cloche tinte,
l’éternité nous prend la tête
et le temps file sans contrainte.

Le fil du temps tranche les heures
en portions, selon l’appétit
de l’ogre tapi dans nos cœurs
à l’affût de nos apathies.

Le temps s’allonge, nonchalant,
quand l’ogre bien repu digère
un jour d’ennui, de bras ballants
aux senteurs de tisane amère.

Mais l’ogre quelquefois s’anime,
affamé comme après carême,
se lance dans des pantomimes,
virevoltant sur lui-même.

La alors s’habille de fête,
l’ chante et la cloche tinte,
l’éternité nous prend la tête
et le temps file sans contrainte.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
%d blogueurs aiment cette page :