Menu Fermer

Luges.

Faut-il que me revienne en ce
la blancheur des pentes où glissaient les luges ?
Nous affrontions le et je souris
en évoquant ces où nul refuge
n'offrait aux garnements ses calories.

Doigts gourds écharpe au nous dévalions
la piste improvisée sans nous soucier
des épaisseurs de où nous roulions
à la moindre saillie du sol grossier.

Faut-il que me revienne en ce gris
un arrière-goût de plaisirs suris ?

Faut-il que me revienne en ce jour gris
la blancheur des pentes où glissaient les luges ?
Nous affrontions le et je souris
en évoquant ces où nul refuge
n'offrait aux garnements ses calories.

Doigts gourds écharpe au nous dévalions
la piste improvisée sans nous soucier
des épaisseurs de où nous roulions
à la moindre saillie du sol grossier.

Faut-il que me revienne en ce jour gris
un arrière-goût de plaisirs suris ?

Dernière mise à jour le 14 janvier 2024 par André

Posted in Poésie
S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x