Menu Fermer

Page.

De en jour ma page
où le abandonne
les scories de mon âge
se noircit et m'étonne.

Est-ce ma main qui court
semant les au gré
des fantaisies du jour,
des mots immodérés ?

Les mots sont-ils vivants
et viennent-ils d'eux-mêmes
reposer au divan
que leur offre un poème ?

De jour en jour ma page
m'apporte son présent
de ou de rage
en métamorphosant
les barreaux de ma cage.

De jour en jour ma page
où le temps abandonne
les scories de mon âge
se noircit et m'étonne.

Est-ce ma main qui court
semant les mots au gré
des fantaisies du jour,
des mots immodérés ?

Les mots sont-ils vivants
et viennent-ils d'eux-mêmes
reposer au divan
que leur offre un poème ?

De jour en jour ma page
m'apporte son présent
de bonheur ou de rage
en métamorphosant
les barreaux de ma cage.

Dernière mise à jour le 5 mois par André

Posted in Poésie
S’abonner
Notifier de
guest

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x