Menu Fermer

Petit-déjeuner.

Un petit arrogant fume,
il se sait le roi du ,
du palais que son amertume
enchantera mieux qu'un festin.

Sur la , en couche épaisse,
la se prélasse;
ces deux-là, en partant, ne laissent
que des miettes sous la tasse.

Sur l'écran le journal s'impose,
augurant d'un nouveau triste,
émaillant au sa prose
de pour le cruciverbiste.

Un petit noir arrogant fume,
il se sait le roi du matin,
du palais que son amertume
enchantera mieux qu'un festin.

Sur la tartine, en couche épaisse,
la confiture se prélasse;
ces deux-là, en partant, ne laissent
que des miettes sous la tasse.

Sur l'écran le journal s'impose,
augurant d'un nouveau jour triste,
émaillant au hasard sa prose
de mots pour le cruciverbiste.

Dernière mise à jour le 5 mois par André

Posted in Poésie
S’abonner
Notifier de
guest

8 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
marlabis
2 mai 2021 10:53

Un deux en un !

roijoyeux
2 mai 2021 10:40

bravo le poète du petit déjeune !!

Chantal SEVESTRE
Chantal SEVESTRE
2 mai 2021 09:14

Il y a une chanson de ? qui refuse les nouvelles du matin, c’est ce que je fais de plus en plus !

Chantal SEVESTRE
Chantal SEVESTRE
Réponse à  André
2 mai 2021 13:18

Ce n’ai pas bon de vieillir, la mémoire flanche ! Bon dimanche

Adrienne
2 mai 2021 08:52

oui peu de doux et beaucoup d’amer sur cet écran-là 😉

8
0
Would love your thoughts, please comment.x