petite soeur

Petite soeur

Ton enfance est finie
depuis si peu de ;
tu rêves d’infini,
petite soeur, souvent.

Tu rêves de bonheur,
idéal, absolu.
Tu crois, petite soeur,
les prêcheurs dissolus.

Petite proie facile
des appétits grossiers
d’annonceurs d’évangile
sûrs de l’impunité.

On les savait friands
de garçons immatures;
tu les vois à présent
s’immiscer sous ta bure.

À ton âme ingénue
ils content des sornettes;
de ton corps mis à nu
se font une carpette.

Et quand, par accident,
ton ventre s’arrondit,
on te prend ton enfant,
et toi, on te maudit.

Tu descends en enfer,
petite soeur si belle,
tandis que sur la terre
ton prédateur cruel
se pavane et pérore,
confessant les pécheurs,
sûr de trouver encore
d’autres petites soeurs.

André


Pour partager ...
  • 33
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    33
    Shares

15
Une réaction ? Un commentaire ?

Veuillez Connexion pour commenter
avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  S’abonner  
plus récent plus ancien
Notifier de
Estrella RF

Los hechos que están saliendo a la luz, aunque todos sabíamos, de los abusos del clero, son para llorar, para gritar… Es hora de que paguen por lo que han hecho.
Abrazos

ibonoco

Magnifique texte. Amour, tendresse, sincérité. La paix n’est pas chose facile â retrouver mais un texte comme celui-ci est une belle preuve d’amour qui peut l’y aider.

Dominique

C’est l’emission sur les sœurs qui t’a inspiré ? Terribles révélations !… (si c’est bien du sujet dont il est question).

poison et caramel

oui, j’ai découvert ça avec effroi sur Arte l’autre soir… Et bien entendu, ce fut pire encore en Afrique… comme toujours hélas…

Paquerette
Paquerette

Quel beau poème pour décrire ces horreurs blessant à jamais ces petites sœurs. J’espère qu’ils paieront un jour, si ce n’est pas dans ce monde dans l’autre alors!!!

%d blogueurs aiment cette page :