Menu Fermer

Petite soeur

petite soeur

Ton est finie
depuis si peu de ;
tu d',
petite sœur, souvent.

Tu rêves de ,
idéal, absolu.
Tu crois, petite sœur,
les prêcheurs dissolus.

Petite proie facile
des appétits grossiers
d'annonceurs d'évangile
sûrs de l'impunité.

On les savait friands
de garçons immatures;
tu les vois à présent
s'immiscer sous ta bure.

À ton ingénue
ils content des sornettes;
de ton corps mis à nu
se font une carpette.

Et quand, par accident,
ton ventre s'arrondit,
on te prend ton ,
et toi, on te maudit.

Tu descends en enfer,
petite sœur si belle,
tandis que sur la terre
ton prédateur cruel
se pavane et pérore,
confessant les pécheurs,
sûr de trouver encore
d'autres petites sœurs.

Ton enfance est finie
depuis si peu de temps;
tu rêves d'infini,
petite sœur, souvent.

Tu rêves de bonheur,
idéal, absolu.
Tu crois, petite sœur,
les prêcheurs dissolus.

Petite proie facile
des appétits grossiers
d'annonceurs d'évangile
sûrs de l'impunité.

On les savait friands
de garçons immatures;
tu les vois à présent
s'immiscer sous ta bure.

À ton âme ingénue
ils content des sornettes;
de ton corps mis à nu
se font une carpette.

Et quand, par accident,
ton ventre s'arrondit,
on te prend ton enfant,
et toi, on te maudit.

Tu descends en enfer,
petite sœur si belle,
tandis que sur la terre
ton prédateur cruel
se pavane et pérore,
confessant les pécheurs,
sûr de trouver encore
d'autres petites sœurs.

Dernière mise à jour le 4 mois par André

Posted in Poésie
S’abonner
Notifier de
guest

15 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Estrella RF
10 mars 2019 00:45

Los hechos que están saliendo a la luz, aunque todos sabíamos, de los abusos del clero, son para llorar, para gritar… Es hora de que paguen por lo que han hecho.
Abrazos

poison et caramel
Réponse à  André
10 mars 2019 00:14

Voilà, je suis très en colère : et l’autre qui dit « Dieu merci, les faits sont prescrits »… Tout ça est pire que chez les Borgia (au moins ils agissaient en famille eux)… Au XXIe siècle !… aussi insane que n’importe quelle secte… Oui, je suis très en colère…

ibonoco
8 mars 2019 17:07

Magnifique texte. Amour, tendresse, sincérité. La paix n’est pas chose facile â retrouver mais un texte comme celui-ci est une belle preuve d’amour qui peut l’y aider.

Dominique
7 mars 2019 20:10

C’est l’emission sur les sœurs qui t’a inspiré ? Terribles révélations !… (si c’est bien du sujet dont il est question).

poison et caramel
7 mars 2019 18:25

oui, j’ai découvert ça avec effroi sur Arte l’autre soir… Et bien entendu, ce fut pire encore en Afrique… comme toujours hélas…

Paquerette
7 mars 2019 18:17

Quel beau poème pour décrire ces horreurs blessant à jamais ces petites sœurs. J’espère qu’ils paieront un jour, si ce n’est pas dans ce monde dans l’autre alors!!!

Paquerette
Réponse à  André
7 mars 2019 18:50

Oui c’est sur, c’est possible après un long travail et un bon accompagnement, certaines doivent se sentir un peu libérées avec la parole donnée l’autre soir.

Paquerette
Réponse à  André
7 mars 2019 20:05

Oui j’ai connu une thérapeute canadienne, c’est vraiment leurs façons de travailler beaucoup plus proches des victimes. Les victimes sont bien plus reconnues et aidées là bas, la prise en charge est autre!
Après avoir vu cette émission je pense que les chrétiens ne seront pas plus forts dans leur foi.

15
0
Would love your thoughts, please comment.x